Séances collectives de sophrologie
avec des intentions, des thématiques et des visualisations différentes

 

Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des témoignages écrits par mes élèves et recueillis régulièrement...

Pour respecter la confidentialité des participants, tous les prénoms ont été changés.

 

 

Être acteur et créateur de son propre bonheur

>> Visualisation : L’oiseau en cage


 

Béatrice . 55 ans
« Prise de conscience de la verticalité, de l’axe vertical : rotations autour de l’axe et enroulement, déroulement. Sentiment de se redresser, de se « grandir ». Pendant plusieurs jours, sensation d’être debout au sens psychologique. Depuis le début de ces exercices j’éprouve une meilleure assise (ou « assiette ») dans mon corps. La respiration m’a beaucoup détendue. Le fait de faire aller l’air de l’abdomen aux épaules : une sorte de vague apaisante et dynamique m’a bercée et « nettoyée ».
J’ai visualisé un oiseau dont la cage était faite de mailles, qu’il a défait une à une avec son bec. Sa superbe couleur blanche s’est un peu ternie quand il était tout à fait libre… Puis il s’est envolé : la sensation était davantage physique que visuelle ; l’oiseau fonçait droit devant (comme entre les 2 ailes de mes sourcils ; j’étais derrière lui et j’étais aussi un oiseau… Je le laissais s’envoler, libre, et m’envolais à mon tour… »

 

Clara . 30 ans
« Bonne entrée en matière. C’est bien de commencer la séance par des exercices dynamiques. J’ai bien aimé les exercices avec le pouce et avec le bras que l’on ramène vers la poitrine (tratac). J’ai été un peu lente pour me représenter les barreaux de la cage, mais j’ai bien réussi à me représenter l’oiseau et sa cage. »

 

Olivier . 45 ans
« Je débute. Besoin de temps pour ressentir. Pratique arts martiaux, donc une habitude à travailler en dynamique. Sensation de bien-être. Encore besoin de temps pour suivre les exercices thématiques. Il m’est arrivé de décrocher plusieurs fois. J’avoue, je n’ai pas suivi à ce moment Bénédicte sur le travail de l’oiseau en cage. »

 

Serge . 55 ans
« Les mouvements sont effectués plus facilement, de façon plus spontanée car moins “réfléchis”. Le détachement est plus rapidement atteint. Mêmes progressions pour la relaxation que pour les exercices, avec cette même sensation des contractions des muscles cardiaques “incontrôlables”, mais néanmoins emprunts de quiétude.
Autant l’entrée dans la phase de visualisation fût aisée, et l’oiseau particulièrement coloré avec de grandes plumes (espèce qui n’existe pas), autant l’entrée dans la cage fût impossible, avec même un petit “décrochement” pour ne reprendre le fil du sujet qu’au moment de la destruction des barreaux. »


Valérie . 55 ans
« Peu de ressenti sauf le mouvement en position accroupie : décontraction agréable des petits muscles du dos. Détente du dos. J’ai l’impression d’être un peu plus rapidement “à plat” que les fois précédentes (sensation d’être en équilibre sur une omoplate ou sur l’autre, en général.) Bien appréciée la visualisation. Difficultés à mettre des noms sur les barreaux, mais même quand j’ai du mal à suivre, je trouve que c’est un exercice qui m’enrichit et me “dynamise” pendant les heures qui suivent. »

 

 

Prendre conscience de sa transformation . Lecture neuve de soi et de ses capacités

>> Visualisation : Les 4 saisons d’un arbre

 

Georgine . 60 ans
« J’ai aimé les exercices de détente des muscles de la nuque (rotation et de bas en haut, tout en contrôlant sa respiration) : sentiment d’allègement. Promener un miroir autour de soi : pas de perception spéciale. Dénouement musculaire. Une certaine difficulté à propulser l’air dans une épaule puis dans l’autre et dans une cuisse puis dans l’autre… calme dans la respiration, détente profonde. Vision très exacte d’un grand sapin que nous avions amené d’Auvergne dans les années 60, tout petit, dans un pot, où il est resté nain pendant 10 ans. Transplanté dans notre jardin, il est devenu le plus grand arbre du village. Nous l’avons vu grandir et il a vu bâtir notre maison et assisté à chaque événement familial. J’ai vu surtout le printemps bruissant d’abeilles, de bourgeons, des liserons dans ses branches, et l’été avec le soleil et la résine. Confiance, force, beauté. Les mots venus à la fin : foyer (et arbre généalogique). »

 

Simone . 46 ans
« Séance très efficace, décontraction plus rapide qu’aux séances précédentes. Sentiment de bienêtre.
Pris beaucoup de plaisir à la visualisation. Pour la première fois, liberté de choix vraiment ressentie. J’ai testé des formes, des fleurs, des couleurs différentes jusqu’à ce que je me sente en adéquation avec cet arbre et qu’il me renvoie joie et sécurité. Pendant les autres séances, je n’avais fait des modifications que contrainte et forcée parce que je me trouvais dans des impasses. »

 

Se libérer de ses tensions . Se connecter à son corps

>> Visualisation : Baignade dans un lac

 

Salomé . 32 ans
« Les respirations ont été pour moi le ressenti d’une paix intérieure. Les exercices m’ont permis de me relâcher immédiatement. Je me suis sentie tout de suite bien. Dans la semaine, j’ai pris le temps pour refaire des respirations le soir après mon travail. Sentiment d’abandon de mon corps, une détente profonde. Cette relaxation m’a reposée, relâchée. J’étais détendue pour commencer la visualisation. Les images étaient floues. Je me trouvais à deux endroits différents. Le lac représentait plutôt un jardin. J’étais un peu perdue et ce lac qui devait être chaud était pour moi froid. Un moment de détente. J’avais du mal à rester au même endroit. Va et vient des deux lieux. Après la séance, j’étais de bonne humeur, une envie d’être positive. Toute la semaine, je me suis sentie en forme, mais une sensation d’être vidée. »

 

Patrick . 50 ans
« J’ai beaucoup aimé retrouver des « basiques » de ce que j’ai fait en échauffement des séances de Taï-chi-chuan, dont les mouvements de la tête avec la respiration. Relaxation je pense très effective, puisqu’à un moment j’ai ressenti un début de sommeil. Les bruits extérieurs ne m’ont pas gêné particulièrement. Ils étaient en quelque sorte assourdis par cet état de mi-sommeil. J’ai pris conscience qu’il s’agissait d’un lac lors de l’une de vos interventions, alors que je me baignais dans la mer à Royan. Le télescopage s’est fait sans problème ; j’étais à la fois à la mer et dans un lac du bois de Vincennes. Coloration jaune importante du paysage. »

 

Sophie . 35 ans

« Pendant la séance, je parviens assez bien à me concentrer sur les exercices dynamiques. J'en ressors dynamisée et détendue comme si effectivement j'avais chassé des ondes négatives et en quelque sorte débarrassée de pensées parasites et perturbantes. Je dirais pour chercher une comparaison que c'est comme si j'avais fait ma toilette car il y a vraiment un sentiment de bien-être comme après avoir fait sa toilette. C’est comme une introduction à ce qui va suivre.

Durant la deuxième phase, je me rends complètement attentive à votre parole et c'est une phase que j'aime bien. Je ressens les sensations corporelles, les sensations de chaleur sont très peu perceptibles. Les bâillements sont fréquents.

A la troisième phase, j'ai tendance à décrocher et à être envahie par mes pensées... J'aime la liberté que je m'accorde à être en dialogue avec moi-même. J'essaie de ramener ma pensée vers l'exercice, mais cela me demande trop d'efforts. Je vais tout de même continuer à essayer pour être "là" pendant cette partie de la séance. »

 

Marine . 30 ans
« Les exercices avec le souffle étaient très bien, bonne entrée en matière. J’ai eu quelques difficultés avec les points d’appuis, mais j’ai quand même réussi à traverser le plancher avec mon tapis !!! Il m’a fallu des efforts pour parvenir à me représenter un lac. C’était l’exercice le plus compliqué de la séance. Je me suis sûrement évadée ailleur... »


Paulette . 55 ans
« Bon échauffement musculaire pour une relaxation en 2e partie. Souhaite plus de lenteur dans ce travail ainsi qu’une bonne observation de la symétrie des exercices. Le poids du corps n’est pas encore ressenti. Pas de visualisation. Blocage sur une image de lac (alors que mes nombreux voyages devraient m’en proposer d’autres !) Travail sur la respiration à approfondir. Mon niveau de concentration était un peu faible. »


Gustave . 35 ans
« Bienfaits dans les exercices dynamiques d’étirement et de relâchement. Impression de se sentir mieux dans les exercices d’équilibre et dans la façon de respirer. Bien-être et sentiment de se reconnecter avec son corps. Facilite beaucoup la relaxation. Coupure avec mes petits problèmes. » Visualisation : il a dormi !


Marion . 45 ans
« Exercice des épaules : je m’aperçois qu’elles sont crispées, pas à leur place, trop hautes. Relaxation très efficace ; permet de couper avec le quotidien. Je prends conscience que je suis tendue et qu’il faut se relâcher pour se détendre. J’ai des efforts de concentration à faire ! Importance de la voix. J'apprécie beaucoup. Tendance à l’assouplissement. Dur retour à la réalité. J’essaye de refaire l’exercice chez moi mais j’ai beaucoup de mal. Je ne retrouve pas la détente seule. Froid. »

 

Catherine . 55 ans
« Pas vraiment de détente. Sensation d’une plaque froide du cou aux omoplates. Très bonne relaxation. Détente mais froid aux pieds. Voix très aidante. Difficultés à rester centrée sur les objectifs. Tendance à dériver. Retour du stress à certaines suggestions. Mais globalement très efficace. »

 

Sandra . 40 ans

« Je suis vraiment contente de t'avoir rencontrée ; grâce à toi et à la sophrologie, ma façon de penser et de vivre a changé. »

 

 

Brossage des toxines cérébrales . Substitution du négatif par la réalité objective

>> Visualisation : Brocante

 

Perrine . 30 ans
« Pas évident d’associer l’idée avec le but du geste. Par contre, sensation de bien-être, de légèreté avec le mouvement de balance des bras sur chaque côté. La respiration semble plus m’aider à prendre du recul, relativiser, si ce n’est à me débarrasser de mes problèmes ou idées négatives.
Du mal à me détendre après avoir contracté les différentes parties du corps. Ce n’est qu’au moment de la visualisation que les tensions ont disparu. Sensation de détente chez moi. Difficulté à accrocher avec la brocante parce que j’ai déjà fait du tri en raison de mon déménagement. Par contre plaisir à y rechercher des objets pour ma déco. Efficacité : j’ai jeté des affaires et mon ami aussi pour le coup. Pour le moment, les 2 visualisations me donnent l’agréable sensation d’être en vacances et intellectuellement comme physiquement, ça repose et détend. »


Leila . 42 ans
« J’ai beaucoup aimé ces exercices, cela m’a permis de me relâcher et d’évacuer, sans réfléchir à des décisions qui me tourmentent depuis quelque temps. J’ai lâché prise sur certaines choses à régler dans ma tête. Un moment un peu difficile, j’avais du mal à relâcher mes muscles par partie. Un besoin de concentration. C’est seulement vers la fin que je me suis sentie mieux, plus décontractée. Je n’arrive pas à déterminer l’efficacité. Faire le vide est pour moi un effort énorme. Me séparer des objets me rend douteuse. Cette brocante m’a fait visualiser les objets dont je pense me séparer depuis un moment. Toujours deux endroits différents (mais je déménage prochainement). Le lendemain, sans réfléchir, j’ai jeté un objet, j’ai ressenti une délivrance quand les éboueurs sont passés. Cette visualisation m’a donné du courage de faire simplement les choses sans me poser de questions. Par contre, des angoisses profondes pendant trois jours. »

 

Benjamin . 53 ans
« Le “jeté” en arrière d’éléments spécifiques de « première pensée » a rapidement, et au fur et à mesure de sa répétitivité, créé un « appel d’air » en appelant d’autres plus enfouis jusqu’à devenir un égrainage très dense, proche d’une exhaustivité relative.
La décomposition en séquences a démontré toute son efficacité, mettant en évidence une contraction de l’ensemble des parties du corps, même lorsque je croyais me détendre. En particulier le relâchement du front et des mâchoires a particulièrement été ressenti presque comme de nouvelles parties du corps. Très gêné par les cris en provenance du vestiaire des dames, et par les ronflements de mon voisin, la progression a néanmoins été telle que les effets ont été rapidement bénéfiques, bien que la « brocante » se soit rapidement transformée en une grande benne à déchets. »


Corine . 45 ans
« Le balancement du torse en visualisant le négatif m’a procuré un apaisement. Permet de concrétiser ce que l’on refuse et le repousser comme s’il était réellement là. Bonne décontraction. J’ai eu moins mal dans le cou et les épaules. Visualisation plus difficile que la fois précédente. J’ai eu du mal à me concentrer. Choix des objets difficile. Le son de la voix : calmant, apaisant, entraîne une réelle détente. »


Lucie . 55 ans
« Mieux ressenti l’évacuation des tensions que la première séance. Mais conscience que tout le corps ne participait pas. Raideurs.
Points de douleur aux bras et région cou-trapèze. Bonne sensation de détente générale, de chaleur et de paix après la série des contractions/relaxation.
J’ai préféré la séance du Lac à celle de la Brocante. Difficulté de choix des critères d’encombrement. Manque de conviction pour vendre ce que je jetais. Envie de déménager. Un peu avant la fin, conscience que mon dos s’était décontracté. J’ai refait une contraction-relaxation et ok. Impression de liberté après la séance. »

 

Ginette . 57 ans
« Plus dynamique que la première séance. Chasser la négativité m’a aidé à me sentir beaucoup plus détendue, libérée de vieilles tensions. J’ai eu envie de refaire ces exercices au cours de la semaine.
Bonne relaxation. La visualisation est arrivée tout de suite. Les images très nettes s’imposaient d’elles-mêmes. Je n’arrivais pas à mettre "en carton" car en fait, je suis encombrée de cartons non défaits dans la réalité. J’ai cédé 2 ou 3 objets très concrets. Le soleil était très grand, très beau. Cette brocante m’a apporté un apaisement. »

 

Rose . 42 ans
« Chaleur dans les mains et les doigts. Sensation d’évacuer le stress et le négatif. Sensation de détente. J’étais très concentrée sur l’histoire, je n’ai pas entendu les bruits extérieurs ou très peu. Après la séance, petite sensation de stress puis détente le lendemain. Je n’ai pas pu visualiser la brocante, mais un seul objet. »


Ludivine . 43 ans
« Les exercices dynamiques m’ont permis de sortir, d’extérioriser des sentiments négatifs (colère, agressivité) trop intériorisés, puis m’ont permis de lâcher prise sur ces sentiments. Sentiment de lourdeur du corps au départ, puis l’eau glissant sur moi, m’enveloppant petit à petit, sensation d’ondulation, de douceur, de bercement. Visualisation de dossiers (en réalité je n’ai pas d’objets en trop, le tri a déjà été fait !) Retour vers cette brocante faite il y a quelques années (souvenir du plaisir de la faire).
Retour vers les dossiers (personnels) en imaginant un grand feu de joie, et là, le sentiment d’une tête nette, propre, débarrassée de ce qui l’encombrait. Mais en même temps, difficulté d’y croire… charge émotionnelle de ces dossiers importants ! »

 

 

 

Se faire confiance . Lâcher prise

>> Visualisation : Voyage dans le cosmos

 

 

Laure . 42 ans
« Sensation de chaleur dans les mains. Après la détente du côté droit du corps, avant de passer au côté gauche, sensation de basculement. Puis une fois la détente réalisée des 2 côtés, impression de m’enfonser dans le tapis. Visualisation facile à réaliser. Sensation de chaleur lors de la vision du soleil, visualisation très agréable. »


Chiara . 48 ans
« Légèreté des bras, sensation d’oscillation. Je me relaxe mieux allongée. Montée d’émotion lors de l’accueil d’un objet dans ses bras (envie de pleurer) mais complètement refoulée en raison de la séance de groupe.
Décontraction des vertèbres une à une : j’avais commencé du haut vers le bas et seulement ensuite vous avez dit de bas en haut : cela m’a perturbé. Impossible de me réchauffer, j’avais froid, j’étais sous la clim. (PS : il n’y a pas de climatisation dans cette salle… ;-) Perception : partir très vite dans le cosmos beaucoup plus vite que les paroles, impression de légèreté. Pas en mesure de juger l’efficacité à long terme. Sur le court terme, je repars très calme avec une sensation de verticalité (chaque vertèbre à sa place), mais aussitôt après la séance, je repars en voiture dans les aléas de la circulation… »

 

Matthieu . 55 ans
« Ressenti de la force, du dynamisme. Un bain de confiance. J’ai aimé le cadeau que l’on se fait à soi-même. J’ai bien senti l’effet « résistance » dans l’exercice d’amener à soi et d’empêcher le geste dans un même mouvement, puis le lâcher prise. C’est la première fois que je ressens ce qui n’était jusqu’alors que des mots… Cela m’a fait du bien après la journée de travail. Grand apaisement. J’ai visualisé le départ mais je suis vite partie en survol de l’Adriatique et de la Grèce... Après, c’était plus des sensations internes : énergie, légèreté, bien-être, chaleur… Approche du soleil… j’ai eu un moment de vide !! J’ai repris après, au début de la “descente”, remplie de calme, d’énergie, de lumière… j’aurais aimé que cela dure plus longtemps. Ces exercices m’ont aidée à vaincre dans la semaine un conflit grave avec des personnes. J’ai fait preuve de calme, de répondant et de maîtrise à des insultes, des provocations etc. Les collègues me trouvent changée, bien dans ma peu. Merci. »


Vanessa . 51 ans
« Exercices dynamiques du début : très bien. Indispensables à mon avis avant une relaxation. Commencer par une maîtrise de la respiration. Très bien. Une suggestion : continuer les exercices respiratoires, indispensables à la relaxation. Désolée, mais j’ai complètement décrochée et suis restée comme en léthargie. Mais en conclusion, une très bonne détente. »

 

 

 

Phéno-descriptions orales, notées par moi-même après cette séance

 

Cédric a dormi mais a perçu quand même l’arbre qu’il voit de chez lui, un grand cerisier rose ;
   il m’avoue ses problèmes d’acouphènes depuis 10 ans ;

Sophie me confie son deuil, sa thérapie et le fait que ce soit dur à vivre ;

Lucie dort en début de séance puis visualise quand même un peu l’arbre au printemps...

Valérie a vu un cyprès, une grande haie de cyprès ;

Christine un châtaignier puis un cerisier et s’est vue enceinte ;

Constance a vu un tilleul ;

Laure un cerisier de son jardin dans le sud et a perçu des tas de souvenirs d’enfance ;

Rita a vu un bel arbre avec des beaux fruits et pleins d’animaux ;

 

 

 

... à vous d'écrire la suite ;-)

 

© Fang Tong - Love illusion 3
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Bénédicte Soupa . Sophrologue 2017 All rights reserved